Faksimile

Text

d
Anes
mn
box 35/11
15. La D.. 0P 6
*
ichpitzler (Arthur): La Pénombre des dmes, Stock, 1930, in-16, 250 pl.
Sous ce titre sont rénnies dix nouvelles; ühe simple énuméra¬
tion du sujet de chacune serait sans interét, mais on peut dire, lout
au moins, qu'elles ont toutes un air de famille on l’esprit morbide
domine. Toutefois, il yaici plus que de la tristesse, il yace que
Tauteur appelle la pénombre des ämes, c’est-à-dire tout le désen¬
chantement qui suit le plaisir qu’on cherche lä on il n’est pas. Ce
livre, dénué de toute idée religieuse, est cependant une euvre de
valeur qui n’égaiera pas la vieillesse et n’est pas saine pour la
jennesse.
E. B.
Arthur Sehairzurn. — La Pénombre des Ames. Traduit de Tallemand
par S. Clauser. Colleclion Le Cabinet cosmopolite. Paris, Stock,
103o. 250 pages. Prix : 21 francs.
Le titre choisi par Tanteur lui-méme s’accorde à merveille avccla
tonalité de ces nouvelles. L’éerivain aufrichien peut, en quelques
pages, evoquer avec puissance, une puissance presque hallneinante,
des personnages menes par des energies obscures de lamour à la
mort. Travaillant dans cette penombre trouble, la zone meme du
Treudisme, il nous promene dans une almosphere de fatalisme; mais
sil excelle à exploiter des forces avengles en vue d’effets terriliants,
nous constatons que nous sommes parfois halelants devant des
données artilicielles. Géronimo l’areugle et son frère échappe toute¬
fois à cette eritique, cur c’est trop clairement humain.
Abel DECHENE.
1. tan.
To Re 5.
8
Sintun
—3
*2
5
##a
0 5
00

:
*
S à 5
□ 3
5
3
3
5
9


7 —

D
R 2 5
S EI
22
0 „
Cr
2 #

„I·# Da4 WI